De jeunes footballeurs expérimentent le quotidien et les loisirs des déficients visuels.

Bruno ROUEZ, salarié du CRP occupe ses loisirs à entrainer de jeunes footballeurs au club des Feuillardiers à Chalus. Dans le cadre du Programme Éducatif Fédéral, mis en place par la Fédération Française de Football, qui comporte entre autres thèmes celui de la santé, il a souhaité sensibiliser à la déficience visuelle les enfants de 11 à 12 ans qui constituent l’équipe qu’il encadre.

En collaboration avec Robin BERNIER, ergothérapeute et Agnès RULLAUD, formatrice en braille et communication, des ateliers, animés par des stagiaires du PADV, ont été proposés aux jeunes footballeurs pour leur faire prendre la mesure des difficultés rencontrées par les déficients visuels mais également des prouesses réalisées par ces derniers en matière d’écriture, de déplacements, et d’activités sportives.

Ils se sont montrés très intéressés par l’écriture braille et ont été surpris par la difficulté de son apprentissage. Chacun est fièrement reparti avec l’impression en braille qu’il a effectuée de son prénom. Ils ont également été fascinés par le logiciel informatique qui retranscrit par synthèse vocale et/ou sur un afficheur braille ce qui est affiché sur l’écran d’un ordinateur.

Les premières vraies difficultés se sont présentées lors de l’apprentissage de l’utilisation de la canne pour des déplacements les yeux bandés. La confiance en l’accompagnant, acquise très tôt par les déficients visuels, s’est révélée compliquée à établir pour les enfants.

Ils se sont initiés au Torball qui consiste à marquer des buts avec un ballon sonore, opposant deux équipes de trois joueurs qui ont les yeux bandés. L’objectif est de marquer un but en faisant rouler la balle avec les mains vers les lignes adverses, tandis que les adversaires allongés sur le sol tentent d’empêcher l’action avec toutes les parties du corps. Perte des repères, difficulté à entendre la balle pour la localiser, … rire garanti mais peu de buts marqués !

Ces joueurs et passionnés de football ont été très fiers de pouvoir expérimenter le Cécifoot avec Mickaël MIGUEZ, membre de l’équipe de France de Cécifoot et étudiant à l’IFMK. Ce dernier leur a expliqué les règles du jeu et leur a présenté le ballon contenant des billes pour être repéré par le son qu’il émet. Il leur a ensuite proposé des exercices de « toucher de balle » les yeux bandés. Dans un espace réduit et guidés par Mickaël, cela leur a semblé plutôt facile mais lorsqu’ils ont visionné la vidéo d’un match de l’équipe de France de Cécifoot ils ont été bluffés ! Ils ont pris conscience du travail d’entrainement et du talent des joueurs qui, les yeux bandés, courent sur le terrain, la balle au pied, se font des passes, et marquent des buts!

  

--
Publié dans la catégorie : Accompagnement médico-social, le 12 novembre 2018

     
    

Comments are closed.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com