Moi(s) sans tabac … le bilan

Comme ils s’y étaient engagés, les stagiaires du CRP ayant participé à l’opération « Mois sans tabac » nous parlent de leur expérience.

« Alexandre, Mathieu et moi avons participé au mois sans tabac, encouragés par Émilie. Début novembre, nous avons rencontré des personnes spécialistes de l’addiction au tabac. Ils ont mesuré notre taux de monoxyde de carbone. Par rapport à ces résultats, ils nous ont conseillé  le moyen le plus adapté pour réduire notre consommation de tabac. A la fin du mois ils sont revenus afin d’effectuer une nouvelle mesure, pour voir si le taux de monoxyde avait baissé. Résultats concluants puisque nous étions tous les trois avec une dose de monoxyde de carbone très infime. Dorénavant, et ceci grâce à l’organisation de l’APSAH pour le « mois sans tabac », nous pouvons parler de « temps sans tabac ». Nous remercions l’APSAH d’avoir organisé cette « opération », et de nous avoir aidés, dans un sens, à nous séparer du tabac. » Pascal 

« Les 9 et 30 novembre j’ai été reçu par un spécialiste de l’addiction au tabac, pour me sensibiliser et m’accompagner afin d’arrêter de fumer. Lors de notre première rencontre, j’ai passé des tests pour savoir ce qui me donnait l’envie de fumer puis j’ai soufflé dans un appareil pour déterminer le taux de monoxyde de carbone dans mes poumons. Au premier test, mon taux de monoxyde de carbone était de 6ppm. Depuis ce jour j’ai décidé de réduire ma consommation en cigarettes de 10 à 6 par jour. Je remercie le CRP de l’APSAH pour cette initiative qui m’a permis de réduire ma consommation et de faire des économies. La cigarette est une source de nombreux plaisirs mais c’est aussi une dépendance physique, psychologique, environnementale ou comportementale. C’est un abus dangereux pour la santé. » Mamadou

« Je ne peux pas dire que c’est un mois totalement sans tabac mais au lieu de fumer mes deux cigarettes quotidiennes, certains jours je n’en fume qu’une ou pas du tout ! J’ai remarqué que les odeurs, quelles qu’elles soient, sont devenues plus tenaces et dérangeantes. Même si je n’y ai pas réussi cette fois, j’ai toujours l’intention d’arrêté de fumer ! » Sylvie 

--
Publié dans la catégorie : Accompagnement médico-social, le 22 décembre 2017

Comments are closed.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
#JeSuisCharlie