Notre organisation

L’association est administrée par un conseil d’administration élu par l’assemblée générale pour un mandat de 3 ans.

Le conseil d’administration procède à l’élection du bureau qui se compose à minima d’un président, de deux vice-présidents, d’un trésorier, d’un trésorier adjoint, d’un secrétaire, d’un secrétaire adjoint.

Le bureau se réunit à l’initiative du président afin de préparer les dossiers et aborder les questions importantes qui seront ensuite mises à l’ordre du jour du conseil d’administration.

Les travaux des administrateurs s’organisent autour de commissions thématiques et transversales :

  • Commission “Finances, Patrimoine et Système d’information”
  • Commission “Relation avec les usagers”
  • Commission ‘Communication”

Les administrateurs, tous bénévoles, sont aujourd’hui 23 :

Les administrateurs membres du bureau :

  • Maurice BORDE, Président
  • Colette VIVOLO, Vice-présidente
  • Jean-Marie THIBAUD, Trésorier
  • Philippe CHEYRON, Trésorier adjoint
  • Anne-Marie MOUNIER, Secrétaire
  • Laurence TURLURE, Secrétaire adjointe

Les autres administrateurs :

Maryse ALESSANDRINI, François BOUHET, Arnaud BOULESTEIX, Stéphane DESTRUHAUT, Eric ELCHINGER, Alain FITTE, Jeanine GAUTHIER, Olivier GUILLOT, Claude HENIQUE, Daniel LAFONT, Vincent LAGOUTTE, Hervé LE FLAHEC, Joseph MAKUTU, Claudine MARNET, Dominique MARQUET, Zéphirin MOWENDABEKA, Daniel NOUAILLE.

Index de l’égalité professionnelle détaillé

Index de l’égalité professionnelle détaillé 2021 au titre de l’année 2020

En application des dispositions légales en vigueur, les entreprises d’au moins 50 salariés doivent calculer et publier sur leur site internet, au plus tard le 1er mars de chaque année, leur index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. A partir du 1er juin les entreprises doivent également publier le détail des 4 indicateurs qui permettent de calculer l’index.

L’APSAH obtient les notes suivantes aux différents indicateurs :

  • 38/40 à l’indicateur écart de rémunération entre les femmes et les hommes
  • 35/35 à l’indicateur écart de répartition des augmentations individuelles,
  • Indicateur incalculable pour le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité étant donné qu’il n’y a pas eu d’augmentations salariales pendant la durée du ou des congés maternité.
  • 10/10 à l’indicateur parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

L’APSAH obtient 98 points sur 100 au titre de l’index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes 2021, calculé sur les données 2020.