Horticulture et développement durable, la section OPH passe à la vitesse supérieure !

La section OPH accentue ses actions en faveur du développement durable en l’inscrivant dans une démarche permacole. Quelques actions mises en place l’illustrent.

La permaculture

Grace à l’ingéniosité du service entretien de l’ ESRP , la section s’est équipée d’un campagnol « fait maison » qui permet de respecter le sol et ses habitants et d’abandonner définitivement le labour.

La section collecte les déchets organiques provenant du service restauration de l’établissement. Ajoutés aux déchets verts, ils sont revalorisés et permettent d’obtenir un compost idéal pour l’horticulture. C’est là encore par l’entremise des services techniques que la section s’est dotée d’un composteur adapté à ses besoins. Cette action va permettre de valoriser près de 1,5 tonnes de déchets par an.

Un espace est en cours d’aménagement pour développer l’activité permaculture. L’objectif, à moyen terme, est de trouver la meilleure solution pour rationaliser la surface nécessaire à une autonomie alimentaire et pour permettre le développement d’une activité maraichère rentable et durable. Dans cette démarche, plusieurs actions ont déjà été réalisées : plantation de petits fruits, réalisation d’une butte, végétalisation pour obtenir du BRF (bois raméal fragmenté) par broyage, préparation du sol avec des cartons recouvert de fumier, … Une zone est dédiée à la culture de pieds-mère destinés à fournir des graines pour les semences. Autant d’actions pour une production nécessitant un minimum de mécanisation, sans engrais ni pesticides et dans le souci d’une gestion raisonnée de l’eau.

Campagnol réalisé par les services techniques
Composteur sur mesure

--
Publié dans la catégorie : Formation professionnelle, le 18 janvier 2021

Comments are closed.