Masso-kinésithérapie

Masseur-Kinésithérapeute – Niveau II

Réingénierie en cours, évolution vers un DE au grade Licence ou Master

Capacité d’accueil :

L’IFMK de l’APSAH a un agrément pour 65 étudiants, répartis en année de remise à niveau (KP), en 1ère année spécifique et en 3 années de formation professionnelle (réingénierie en cours).

Durée de la formation : 4 ans

Date de rentrée : septembre

Aptitudes requises: La Masso-Kinésithérapie est une discipline de santé et une science clinique. L’étudiant devra mobiliser des capacités cognitives, organisationnelles et relationnelles, un travail assidu et une forte implication étant indispensables à l’aboutissement de son projet professionnel.

 

 

Contenu professionnel de la formation

Organisé sur 4 années, 5 si passage par la KP, chaque année contient des unités d’enseignement (UE) et des stages. Chaque UE comporte des cours magistraux (CM), des travaux dirigés (TD) et des heures de travail personnel (TP).

  • 1ère année dite «spécifique»: cette année supplémentaire est entrée en vigueur depuis l’Arrêté du 21/12/2012. Son contenu, validé par le Ministère de la Santé, est commune et spécifique aux 4 IFMKDV répartis sur le territoire national. Elle correspond à l’année de sélection pour les étudiants dits « de droit commun » (PACES, STAPS, SVS,…). Elle comporte 8 UE répartis sur 2 semestres :
    • UE1 : Organisation des appareils et des systèmes (S1 et S2)
    • UE 2 : Biologie et physiologie humaine (S1 et S2)
    • UE 3 : Bases de biomécanique humaine (S1 et S2)
    • UE 4 : Méthodologie du travail universitaire et adaptation (S1 et S2)
    • UE 5 : Santé publique (S1)
    • UE 6 : Sciences humaines (S1)
    • UE 7 : Masso-Kinésithérapie (S2)
    • UE 8 : Neurosciences (S2)

Ainsi que 2 périodes de stage : 2 semaines en fin de 1er semestre, 2 semaines en fin de 2nd semestre (140 heures).

La suite du cursus professionnel est commune à tous les autres IFMK. Actuellement, en attente de la réingénierie des études, c’est le Décret du 5 septembre 1989 qui est d’application, c’est-à-dire une K1 comportant 4 modules et 80 heures de stages et un cycle professionnel de 2 ans, K2 et K3, comportant 12 modules et 1400 heures de stages (980 heures minimum).

Validation du cursus

Chaque UE de l’année spécifique et chaque module de la K1, K2 et K3 doit être validé au moyen d’évaluations théoriques et/ou pratiques, certaines UE de l’année spécifique étant compensables (note requise de 10/20 minimum).

A l’avenir, la réingénierie prévoit également l’attribution de 60 ECTS (European Credits Transfer System) par année, soit 180 ECTS pour une Licence (+ 60 ECTS pour l’année spécifique) ou 300 ECTS en cas de sortie au grade Master.

Les plus de la formation à l’APSAH

  • se former à un métier valorisant permettant de nombreux débouchés
  • une classe de remise à niveau (KP) préparant au DAUB et autres diplômes d’équivalence au BAC
  • une prise en charge globale de la déficience visuelle : équipe pédagogique sensibilisée, réadaptation de la fonction visuelle, cellule de transcription, matériels pédagogiques adaptés, formations à l’utilisation des nouveaux outils informatiques, encadrement médical et psychologique,…
  • une proximité avec le CHU et le centre ville de Limoges, ville à taille humaine

Diplômes préparés

  • DE Masseur-Kinésithérapeute, avec évolution vers un grade universitaire à brève échéance, après validation de toutes les UE, de tous les modules, du mémoire et des stages.

Le métier

La masso-kinésithérapie est une discipline de santé et une science clinique. Elle est centrée sur le mouvement (le masseur-kinésithérapeute est un expert du mouvement perturbé) et l’activité de la personne humaine à tous les âges de la vie. Elle favorise le maintien ou l’amélioration de la santé physique, psychique et sociale, la gestion du handicap et le mieux-être des personnes.

La masso-kinésithérapie est exercée par des professionnels titulaires du diplôme d’Etat de Masseur-Kinésithérapeute et inscrits au tableau de l’Ordre (Art 4321-2 et 4321-10 du Code de la santé publique)

Les interventions du masseur-kinésithérapeute s’inscrivent dans les politiques de santé, elles participent aux actions de santé publique. Tenant compte de l’activité des autres professionnels de santé, le masseur-kinésithérapeute met au cœur de sa pratique le patient et vise à le rendre coauteur dans la gestion de ses capacités fonctionnelles, de son autonomie et de sa santé.

Ses activités sont multiples et variées : examen, recueil de données, d’informations et diagnostic nécessaire, interventions et soins en kinésithérapie, conseil, éducation, prévention et dépistage en kinésithérapie et en santé publique, organisation et coordination des activités de santé, gestion des ressources, formation et veille professionnelle, études et recherches dans les domaines en lien avec la kinésithérapie, la rééducation, la réadaptation et la réhabilitation, formation et information des professionnels et des futurs professionnels…

 

Pour en savoir plus n’hésitez pas à nous contacter :

APSAH
Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie
6 allée de la Cornue
87000 LIMOGES
Tél : 05 55 33 10 10
Fax : 05 55 33 20 03

Formulaire de contact

 

#JeSuisCharlie